Plausible (alternative à Google Analytics) dépasse les 30 000$ de revenu mensuel

Le titre de cet article peut te paraître bizarre…

POURQUOI parler de combien gagne une entreprise ???

En fait, j’avais envie d’écrire cet article, parce que, ce n’est un secret pour personne : l’argent se fait rare dans la culture libre.

Nombre de logiciels, d’applications, de services, d’initiatives galèrent à gagner même un tout petit peu d’argent.

Plausible de son côté est rapidement arrivé à gagner suffisamment d’argent pour que 2 personnes y travaillent à pleins temps.

Et ça sans investissement extérieur, sans avoir été lancé par une personne connue (donc sans avoir de communauté), et face à un mastodonte : Google Analytics.

Alors loin de moi l’idée que TOUS les projets peuvent en faire autant.

Chaque cas et unique et puis je suis pas dans les baskets de TOUS LE MONDE pour savoir quelles sont les réalités des projets de la culture libre.

Mais, je pense que c’est intéressant de partager cet exemple.

Ça peut donner des idées quoi 🙃️

Avant de continuer, petit rappel de ce qu’est Plausible :

C’est une alternative libre et éthique à Google Analytics, qui permet d’avoir des statistiques sur ton site, sans tracker individuellement et à outrance tes visiteurs.

En gros tu sais GLOBALEMENT combien de personnes ont visité ton site aujourd’hui, d’où elles viennent, quelles sont les pages les plus visités etc…

(j’ai d’ailleurs fait une petite liste d’outils similaire à Plausible si ça t’intéresse)

Donc pour en revenir à la newz :

Plausible gagne maintenant plus de 30 000$ par mois de chiffre d’affaires, avec plus de 3800 abonnés.

Une évolution rapide : en Avril 2020 ils étaient « seulement » à 415$ de revenu mensuel !

Qu’est-ce qui leur a permis une ascension aussi rapide ?

Un repositionnement en mettant en avant que Plausible n’utilise pas de cookie (et donc évite d’afficher une bannière RGPD), et qu’il est parfaitement compatible avec le RGPD.

faisant d’un travail un peu plus large sur comment Plausible est présenté.

« Une grande partie de notre travail a consisté à essayer de mieux communiquer sur ce que fait notre produit et pourquoi il vaut la peine d’être considéré. »

Accompagné d’une communication bien rodé, intéressante et utile sur leur blog

« De nombreuses startups font leur promotion en utilisant des publicités payantes sur Google, Facebook et autres. Elles font ainsi partie de l’industrie du capitalisme de surveillance, car la publicité payante ciblée nécessite beaucoup de données personnelles.

Il s’agit également d’une méthode de marketing très coûteuse et risquée que peu de personnes sans financement grâce à du capital-risque peuvent se permettre à long terme. Nous pourrions expérimenter à l’avenir une publicité payante plus éthique et respectueuse de la vie privée, mais nous nous concentrons pour l’instant sur le marketing organique, car nous pensons qu’il présente le plus grand potentiel. »

D’ailleurs ce dernier point leur a permis de se catapulter en écrivant l’article « Arrêtez d’utiliser Google Analytics« , des milliers de nouveaux visiteurs ont afflué sur leur site, et plus de 160 personnes ont commencé un essai du service.

« Il a fallu quelques jours de recherche, de rédaction et d’édition pour obtenir près de 2 500 mots d’un contenu très pertinent et susceptible d’intéresser de nombreuses personnes de notre public. Nous avons publié l’article et croisé les doigts.

Nous avons partagé le post sur nos comptes Twitter et Mastodon, nous l’avons partagé sur Indie Hackers, Lobsters, Hacker News et Reddit également. À ce stade, avec le post dans ces communautés, les choses sont vraiment hors de notre contrôle. »

Un joli pic de trafic !

Bien sûr, il y a plein d’autres raisons qui expliquent pourquoi Plausible marche aussi bien, et ce qui est cool c’est que la petite équipe partage beaucoup là-dessus !

Donc je te conseille de lire leurs articles :

Et tous un tas d’autres articles qui se trouvent sur leur blog 🙂

En espérant que ça puisse en aider !

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

La seule manière d'êtres au courant des nouveaux articles est :

  • De t'abonner par mail :

Voir les derniers mails envoyés

(1x par semaine max, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

Pssst : tu peux aussi t'abonner au flux RSS : https://serveur410.com/feed/

J'ai besoin de ton soutien !

Soutenir serveur410 :

6 réflexions au sujet de “Plausible (alternative à Google Analytics) dépasse les 30 000$ de revenu mensuel”

  1. Merci pour cet article intéressant. Je n’ai jamais eu l’occasion de tester Plausible, mais je connais bien Matomo que j’installe souvent sur le site de mes clients à la place de Google Analytics et pour l’instant ils sont tous satisfaits de cette alternative. D’autant plus que Matomo propose une extension WordPress qui permet d’auto-héberger son instance Matomo au sein même de WordPress.
    Je trouve cette alternative parfaite, les données ne quittent plus le site où elles ont été générées et la configuration est assez simple.
    Cependant, Plausible a l’air d’être une alternative intéressante et qui plus est très légère avec son script de moins de 1ko.

    « Plausible n’utilise pas de cookie (et donc évite d’afficher une bannière RGPD) »
    Attention, la bannière de consentement ne concerne pas les cookies. Elle est obligatoire à partir du moment où il y a collecte de données personnelles (non anonymes donc). Si les données sont correctement anonymisées, la bannière est facultative, et à l’inverse si les données ne sont pas anonymisées la demande de consentement est obligatoire, avec ou sans cookie.
    C’est en tout cas ce que j’ai compris après avoir passé pas mal de temps sur le site de la CNIL et après avoir participé à leur MOOC nommé « atelier RGPD ».

    Répondre
    • Tant mieux si tes clients se plaisent avec Matomo ! 🙂

      Perso, je l’ai jamais utilisé, mais de ce que je vois ça affiche beaucoup de choses, trop pour beaucoup de gens (c’est mon impression)

      Plausible affiche l’essentiel, et finalement ça suffit à beaucoup.

      Oui je sais pour le bandeau RGPD, c’était juste pour simplifier le truc :p

      Répondre
  2. Bravo de ne rien poster sur Twitter, Facebook.

    Je suis utilisateur d’Opera Mini depuis 12 ans.

    Je viens d’avoir un problème avec mon téléphone portable.
    Prévoyant, j’en ai un autre modèle sous la main.

    Je réinstalle Opera Mini 56.1, mais impossible de synchroniser mes Favoris, car sur la page de connexion dédiée avec un compte Opera, cela ne fonctionne pas.

    Je le signale dans « Bug Report ».
    La version 57 sort le 22 juin, trois jours après mon signalement.
    Je m’empresse de faire la mise à jour de mon navigateur, me rue sur la synchronisation des Favoris, et… toujours impossible de me connecter.
    Je signale à nouveau cet état de fait dans « Bug Report ».
    Depuis, j’attends que Opera Software fasse une mise à jour, car je ne peux pas me servir de mon navigateur à travers mes nombreux Favoris.

    La possibilité est offerte aux utilisateurs de se connecter avec un compte Google, Facebook, Twitter, et VKontakte. La suprématie des géants du Net est assurée dans sa continuité.
    Les utilisateurs d’un compte Opera, eux, peuvent aller se rhabiller, bien qu’ils fussent les précurseurs. Las !

    Moralité : longue vie aux challengers, aux alternatives, aux subversifs, et aux atypiques !

    E-Gwen.

    Répondre
    • C’est sûr qu’il sont partout. Aucun doute là-dessus 😄️

      Peut-être le moment de changer de navigateur ?

      Tu as testé Firefox ? Il propose la synchro aussi 😉

      Répondre
      • J’utilise la version 4.3 d’Android, et malheureusement, cela fait longtemps que Firefox n’est plus compatible.

        Il y a bien Fennec sur F-Droid, mais son embonpoint le rend impropre à son utilisation sur des smartphones aux performances modestes.

        Dans Opera Mini, il y a mini, un point commun avec Minix (un avatar
        non-gaulois). Par CernunnOS !

        Je compte quand même sur la réaction d’Opera Software.

        Répondre

Laisser un commentaire