Permapeople, progresser et échanger en permaculture

Je ne sais pas si tu as la main verte…

Mais que tu l’as ou que tu ne l’as pas, je pense que cet article pourra t’intéresser !

Aujourd’hui on va parler de permaculture, qui selon la définition du Larousse est un « mode d’agriculture fondé sur les principes du développement durable, se voulant respectueux de la biodiversité et de l’humain et consistant à imiter le fonctionnement des écosystèmes naturels. »

Enfin on ne va pas parler à proprement de permaculture, mais plutôt d’une plateforme de permaculture :

Permapeople se compose en deux parties.

Il y a la partie « base de donnée » qui liste toutes les plantes, légumes, arbustes etc…

Par exemple, si tu recherches « Tomato » (tomate), tu arrives sur une fiche avec différentes caractéristiques :

  • L’humidité, le sol, la température, l’exposition au soleil nécessaire pour les faire pousser
  • La taille de la plante
  • Si la plante est comestible
  • Les plantes avec qui elle peut cohabiter

Tu as aussi un moteur de recherche qui te permet de rechercher dans cette base de données.

Tu peux par exemple rechercher des plantes qui préfèrent être pleinement au soleil ou seulement partiellement…

Tu peux rechercher des plantes qui poussent rapidement, qui ont besoin de plus ou moins d’humidité…

Bref, tu peux appliquer tout un tas de filtres pour trouver la plante qui te convient.

Les données proviennent de Plants For A Futur, d’ajouts d’utilisateurs, et de Wikipedia, et sont sous licence Creative Commons (CC BY-SA 4.0)

Chose importante : la base de donnée est une sorte de wiki puisque tu peux modifier une fiche de plante existantes et en ajouter une si jamais elle n’existe pas 🙂

« C’est l’une des principales raisons pour lesquelles j’ai créé Permapeople : Je voulais avoir un seul endroit pour trouver des informations actualisées, correctes et évaluées par des pairs sur les plantes que je veux cultiver. Si je manque d’une information ou si je trouve quelque chose d’incorrect, je peux facilement la modifier et aider tous ceux qui ont besoin de cette information après moi. Pensez à Wikipédia, mais spécifiquement pour les plantes. »

Ben

Les utilisateurs peuvent également faire des listes de plantes, d’arbres… par exemple :

L’utilisateur « Joy » a créé la liste ‘Have, Propagate » (j’ai, se propage), où il met toutes les plantes qui ont une tendance à se propager basé sur son expérience.

« ben » a créé la liste « Our garden 2020 » (notre jardin 2020), où il met toutes les plantes qu’il y a dans son jardin en 2020

Comme dans les jeux vidéo tu peux créer une guilde, sauf qu’ici tu vas créer une guilde de plantes.

Par exemple dans la guilde « Ben’s Saturn peach guild » tu peux retrouver des fraises, des pêches et un arbuste de pois sibérien en autre, parce que d’après Ben, c’est une composition qui va bien ensemble.

Dans la même lignée tu as la page « Plant Companion » qui permet également de trouver des plantes qui s’accordent bien ensemble, sauf qu’il ne s’agit pas d’utilisateurs qui font ces sélections, il s’agit de recommandations auto-généré à partir de la base de donnée. (les recommandations s’appuie sur des livres et des graphiques)

« Si cette information est combinée avec celle de tous les autres jardiniers, ça devient alors de la science citoyenne et nous pouvons améliorer les résultats du jardinage de chacun. Imaginez que vous puissiez être averti lorsque tous les jardiniers les plus avancés commencent leurs semis de tomates dans votre région, vous pourriez donc faire de même. »

Ben

La deuxième partie « Marketplace » permet d’acheter et de vendre des graines, des plantes… (tu peux aussi vendre des livres/DVD et tout un tas d’autres choses en rapport avec la permaculture)

C’est comme un Leboncoin de la permaculture.

Une photo, un prix, une description et les acheteurs intéressé peuvent t’envoyer un mail pour arranger une transaction.

Tu peux aussi dire que tu es intéressé pour faire des échanges (par exemple échangé des graines d’haricots contre des tomates)

Il n’y a pas de frais de transaction, parce qu’il n’y a pas de système de paiement intégré à Permapeople, tu dois arranger l’échange ou la transaction toi-même.

Tu as donc Ben qui propose 5 graines de la variété de courge d’hiver « Hokkaido » pour 1€, à venir chercher sur place, ou disponible à l’envoi ou contre échange parmi une liste de plantes.

D’ailleurs, il est intéressant de noter que tu n’as pas besoin d’avoir de compte sur Permapeople pour contacter un vendeur 😉

La plateforme est encore très jeune (ouverture au public en octobre 2020), donc il n’y a pas une activité incroyable dessus, mais ça va sûrement venir petit à petit…

À l’avenir il est prévu que tu puisses faire un plan de ton jardin sur Permapeople pour t’organiser avec de te lancer, et garder trace de ce que tu plantes.

Les créateurs :
Ben, Simon, Tina

Combien de personnes travaillent sur Permapeople ?

Actuellement, Permapeople c’est 3 personnes : Moi (Ben), Simon et Tina. Mais comme vous le voyez sur le site, nous avons beaucoup d’utilisateurs qui contribuent et quelques autres personnes en arrière-plan qui nous aident.

Si j’ai bien compris, c’est Ben qui a créé Permapeople ?

Oui, j’ai eu l’idée cette année (NDLA : 2020) et mon premier post dans un grand forum de permaculture (permies.com) a reçu une réponse de Simon. Nous l’avons donc lancé ensemble pendant l’été et l’avons diffusé à un public plus large en octobre environ !
En décembre, Tina nous a rejoint et nous sommes maintenant trois.

Le post en question sur permies.com

Avez-vous prévu de monétiser le site à terme ?

Nous prévoyons de monétiser à l’avenir. Mais

a) Nous ne voulons pas devenir riches, mais nous voulons être sûrs d’être durable, ce qui signifie que nous pouvons payer les personnes qui travaillent sur la plate-forme et en couvrir tous les coûts de fonctionnement.
Si nous parvenons à gagner plus d’argent que nécessaire, nous voulons financer quelques jardiniers pour qu’ils mènent des expériences :
Imaginez que nous puissions donner 100 dollars à 100 jardiniers s’ils font pousser la guilde des trois sœurs (NDLA : une composition populaire de Maïs, de Courge et de Haricot) et qu’ils rendent ensuite compte des résultats. Cela nous permettrait de tester ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas en permaculture.
Une sorte de projet scientifique citoyen financé participativement 🙂
Ou bien nous achetons simplement un morceau de forêt pour compenser l’empreinte carbone ou nous investissons dans d’autres projets.

Comment monétiser ? Nous prévoyons d’avoir une commission volontaire .
Si vous vendez quelque chose, vous pouvez dire « je veux donner 1% à Permapeople », mais vous n’êtes pas obligé de le faire. J’espère que cela générera suffisamment d’argent, sinon nous devrons chercher autre chose, mais je suis sûr que nous pourrons faire quelque chose, donc je ne suis pas si inquiet pour l’instant !

Comment l’idée de Permapeople est venu ?

Dans son article de blog « Why I am building permapeople.org » Ben explique le pourquoi :

Il y a quatre ans, mon grand-père m’a donné deux pommes de terre. Je ne savais pas quoi faire, alors je les ai mises dans de la terre dans un grand sac Ikea bleu sur le balcon avec un peu d’eau, ça a bien poussé, et je suis devenu accro à faire pousser de la nourriture pour ma famille et moi.

Cette saison, j’ai vraiment essayé d’aller plus loin et j’ai créé des bacs potager sur toute notre petite parcelle urbaine à Berlin, en Allemagne. Je voulais le faire de manière durable et proche de la nature, j’ai donc lu le livre de Toby Hemenway, Gaia’s Garden, qui est probablement le livre le plus lu sur la permaculture. Bien que ce soit une bonne base pour commencer et qu’il existe de nombreuses ressources en ligne, il est en fait assez difficile de rendre toutes ces informations utiles pour mon propre jardin. La plupart du temps, je me suis retrouvée à faire des recherches sur Google au hasard, juste pour répondre à des questions simples .

Je me suis rabattue sur un tableur, une collection de favoris de mon navigateur et quelques livres pour chercher quelles plantes je peux faire pousser et comment elles pourraient s’intégrer dans mon jardin. Cela m’a pris beaucoup de temps, que je préfère passer dans le jardin.
Une fois le jardin planifié, le défi suivant consistait à trouver des graines, des semis et des plantes pour commencer le jardin. Je cherchais sur Google le nom de la plante que je voulais acheter et je la commandai dans n’importe quel magasin, mais il aurait été tellement plus facile de l’acheter directement auprès d’autres jardiniers.
La saison a commencé et une autre chose que j’ai faite a été d’écrire un journal de toutes mes activités de jardinage. L’idée était de tirer les leçons des erreurs du passé pour mieux arriver à faire pousser l’année prochaine. Cela a bien fonctionné pour moi, mais le véritable apprentissage se fait en partageant les expériences avec les autres, ce qui n’était pas possible avec ça. Bien que cela ait fonctionné pour cette année, je voulais avoir quelque chose de mieux l’année prochaine, alors j’ai commencé à construire une plateforme autour de tous ces sujets.

Il y a beaucoup de gens qui veulent faire pousser des plantes pour de nombreuses raisons mais ne savent pas comment. Il y a aussi beaucoup de gens qui cultivent déjà quelques plantes dans leur jardin et qui l’ont appris à la dure.
Je crois que nous avons besoin d’une plateforme où ils peuvent se réunir et partager leurs expériences et apprendre les uns des autres pour aider à s’améliorer.

Fun fact :

À la place de l’habituel tracker Google Analytics on retrouve Plausible (qui permet d’avoir des statistiques sur les visites tout en réduisant au minimum les données collectées)

Accéder à Permapeople

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

La seule manière d'êtres au courant des nouveaux articles est :

  • De t'abonner par mail :

Voir les derniers mails envoyés

(1x par semaine max, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

Pssst : tu peux aussi t'abonner au flux RSS : https://serveur410.com/feed/

J'ai besoin de ton soutien !

Soutenir serveur410 :

Laisser un commentaire