Passer à Linux (genre vraiment simplement)

Linux c’est compliqué ?

Non, Linux n’est pas compliqué…

« Mais sur Linux, il faut faire des trucs en ligne de commande, non ? »

Non plus.

Enfin tu peux, mais tu n’es pas obligé.

Je n’utilise jamais le terminal, j’utilise tout via des interfaces graphiques… ce n’est pas plus compliqué que Windows ou MacOS.

En fait, beaucoup de choses se font sur le navigateur aujourd’hui.

Regarde :

Quelle est la première chose que tu fais quand tu allumes ton ordi ?

Tu ouvres Firefox ou Chrome ?

Moi aussi, et je pense que la plupart des gens aussi.

Et les seules fois où on quitte le navigateur c’est pour aller fouiller dans ses documents ou ouvrir une application.

Et rassure-toi, faire ça est aussi simple sur Linux 😉

Parole de quelqu’un qui n’est pas du tout technique.

(certaines distributions sont même plus simples que Windows… et peut-être que Mac, je sais pas, vu que j’ai jamais utilisé de Mac…)

J’ai déjà écrit sur pourquoi je suis passé à Linux et pourquoi c’est BIEN.

Donc si tu as besoin d’en savoir un peu plus sur le monde de Linux, tu peux le lire.

Si tu en es au stade de vouloir passer à l’action, voilà pour toi :

Qu’est-ce qu’une distribution ?

Oui, parce que quand on parle de Linux, on parle généralement de distribution.

En gros pour simplifier à l’extrême :

Tu as différentes version de Linux (avec des interfaces et des fonctionnalités différentes), c’est ce qu’on appelle des distributions.

Compte pas sur moi pour t’expliquer toutes la subtilité du truc, et c’est pas vraiment utile pour ton utilisation au quotidien.

Quelle distribution choisir ?

Voilà les distributions que je te conseille :

elementary OS celle que j’utilise tous les jours. Ultra simple, agréable à utiliser. Il y a un « App Center » qui te permet très simplement de télécharger et installer des applications. En plus de ça ils sont orientés vers le respect de la vie privée, le prix libre etc… Bref, le top du top.

Pop!_OS si tu as besoin de faire des trucs un peu avancés sur ton PC ça peut être un bon compromis entre simplicités et fonctionnalités. C’est aussi très bien équipé pour le gaming (au niveau des drivers etc…). J’en ai entendu beaucoup de bien.

Zorin OS jamais testé, mais l’interface et jolie. Ça a l’air de se rapprocher de Windows en termes de philosophie d’utilisation. Peut-être une bonne transition si tu es très attaché au fonctionnement de Windows ?

Solus j’en ai entendu du bien. l’interface à l’air sympa.

Très probablement, qu’il y aura une horde de personnes dans les commentaires qui diront « Xubuntu c’est trop bien, Fedora c’est le mieux etc »…

Et c’est normal. Tout le monde à des besoins, des goûts différents, donc on trouve son compte pas forcément au même endroit.

Donc, oui, sache qu’il existe PLEINNNNNS d’autres distributions, celles dont je t’ai parlé sont les plus familières pour moi, mais n’hésite pas à fouiller pour trouver ce qui te convient 😉

Tester Linux sans douleur

La machine virtuelle

Une fois que tu as trouvé une distribution qui a l’air de te convenir, tu peux la tester.

Je ne me souviens pas avoir testé ma distribution avant de l’installer perso (j’avais par contre regardé pas mal de vidéos sur YouTube pour me faire une idée de ce que j’allais avoir)

Mais si tu as envie de tester une distribution, sans avoir à désinstaller ton système d’exploitation actuel, c’est possible !

Il te faut une machine virtuelle !

Si tu sais pas ce que c’est, en gros tu installes une app (genre Virtual Box) qui te permet de faire tourner le système d’exploitation de ton choix (dans notre cas, Linux) par dessus ton Windows ou ton Mac. Et tu vas pouvoir tester ta distribution comme si tu l’utilises sur ton ordi.

C’est pas compliqué à installer. Tu trouves plein de tuto sur internet (Tutoriel Virtual Box + LE-NOM-DE-TA-DISTRIBUTION)

Pour tester en douceur, sans rien avoir à abandonner, c’est pas mal.

Le Dual Boot

Deuxième seuil de la douceur.

Tu n’es pas obligé de passer d’une traite de Windows ou Mac à Linux.

Tu peux faire ce qu’on appelle un Dual Boot.

Ça va te permettre d’utiliser deux systèmes d’exploitation différents sur ton PC.

Avec un Dual Boot, quand tu vas démarrer ton PC, tu vas avoir le choix de démarrer sur Linux ou sur Windows (ou Mac en fonction de ce sur quoi tu es actuellement).

Avant de faire de Linux mon OS principal, j’ai utilisé un Dual Boot. Je démarrais sur Windows quand j’avais besoin de faire des trucs que je pouvais que faire sous Windows et je démarrais sur Linux le reste du temps.

C’est pas la solution la plus pratique, parce que c’est assez chiant de devoir redémarrer son PC parce que tu as besoin de faire un truc sur Windows et que là tu es sur Linux.

Mais bon… c’est la solution que j’ai testée au début. Ça peut être un juste milieu qui peut te convenir.

Un Dual Boot est relativement simple à installer, tu peux trouver ça en cherchant sur ton moteur de recherche « Tutoriel Dual Boot Windows (ou Mac) + LE-NOM-DE-TA-DISTRIBUTION ».

Pense à faire une sauvegarde avant quand même… Histoire de pas effacer la mauvaise partition et te retrouver avec toutes tes données effacé….

Je suis resté un petit en temps en Dual Boot, jusqu’à ce que mon Windows ait des problèmes avec la Wifi et que j’en ai eu marre de me faire tracker.

À ce moment-là, il était temps de…

Faire la transition !

C’est bon ? Tu as testé Linux ?

Ça te convient ?

Tu as peut-être quelques réticences encore…

Tu as peur de pas avoir les applications dont tu as besoin sur Linux.

Pas de panique, c’est souvent ce qui nous retient.

On se dit… Ouiiiii, mais moi j’ai besoin d’applications, et sur Linux il y a rien etc…

Bon, déjà il y a beaucoup d’applications. Et même de très bien.

Et oui, c’est des applications que tu peux utiliser avec une INTERFACE.

Une JOLIE interface.

Le conseil que j’ai à te faire, c’est de faire une liste des applications que tu utilises RÉGULIÈREMENT.

Genre les applications dont tu as vraiment besoin pour bosser ou faire je sais pas quoi.

Généralement tu utilises pas 36 000 applications tous les jours.

À partir de cette liste tu vas voir, si :

L’application que tu utilises actuellement a une version Linux. Par exemple si tu as absolument besoin de Spotify, eh bein il existe une application Spotify sur Linux. Donc tu pourras l’utiliser comme d’hab.

Si l’application que tu utilises n’a pas de version Linux, alors il faudra trouver une alternative. (ou utiliser une machine virtuelle)

Trouver des alternatives

Va sur AlternativeTo.

Cherche le logiciel auquel tu as besoin d’une alternative, par exemple « Photoshop »

Et tu auras une liste de toutes les alternatives qu’il existe. Pour afficher uniquement les alternatives disponibles sur Linux, en dessous de « Plateforms » clique sur « Linux ».

Voileuh. Tu as toutes les alternatives dispo sur Linux.

Enfin toutes… disons celles qui ont été mises sur AlternativeTo. Si tu ne trouves pas ton bonheur tu peux toujours chercher sur :

AppCenter c’est le centre d’applications par défaut sur elementary (A.k.a l’App Store ou le Windows Store). Quand je cherche une application c’est le premier endroit où je vais. Il y a des apps de qualités, certifiées sans tracking ou truc chelou donc tip top.

FlatHub choix beaucoup plus large que sur le centre d’applications d’elementary. Tu devrais trouver ton bonheur là-dedans (les apps Flathub sont nativement intégrées dans le centre d’application d’elementary, donc tu peux les installer en 2 clics)

Snapcraft en dernier recours je cherche sur Snap. Il y a une grosse bibliothèque d’apps aussi.

Et si tu ne trouves toujours pas ?

(tu commences à faire chier wesh…) ^^

Sur ton moteur de recherche préféré tape « LE-NOM-DE-TON-APPLICATION alternatives Linux »

Toujours rien ?

Utiliser une application Windows sur Linux

Quand j’ai commencé à utiliser Linux comme mon système d’exploitation principal, j’avais envie de pouvoir utiliser une application de dessin vectoriel/retouche photo puissante.

Il n’y a pas Photoshop sur Linux, ni illustrator.

Il existe Gimp… mais bon, on va pas se mentir, c’est pas le truc le plus intuitif du monde…

Venant de Windows, j’utilisais Affinity Photo et Affinity Designer.

Problème : ces applications ne sont pas dispo sur Linux.

Du coup j’ai tout simplement installé une machine virtuelle.

Rappel de ce qu’est une machine virtuelle : c’est une app (genre Virtual Box) qui te permet de faire tourner Windows (ou autre) par dessus ton Linux, et du coup une fois que tu as Windows tu peux installer des apps Windows comme d’hab. (si c’est une application un peu spécifique il y a moyen que ça marche pas, mais normalement ça marche)

Bon comme tu fais tourner un système d’exploitation, par-dessus ton système d’exploitation, c’est pas super léger comme solution (au bout d’un certain temps j’ai dû upgrader ma RAM pour utiliser avec confort mon ordi), mais ça marche.

Tu n’as pas besoin de faire tourner en permanence ta machine virtuelle. Lance-là uniquement quand tu en as besoin.

Dans mon cas, je lançais la machine virtuelle uniquement 1h à 2h par jour… donc bon, c’est pas la solution la plus pratique du monde… mais franchement au quotidien j’ai pas trouvé ça embêtant.

Et si tu te demandes si c’est compliqué d’installer une machine virtuelle :

Non.

Tu trouveras des tutos sur YouTube ou autre qui te guideront, et en quelques minutes tu seras prêt 😉

Wine ?

Certaines personne utilisent Wine qui permet d’émuler nativement une app Windows ou Mac sur Linux.

Beaucoup d’applications ne fonctionnent pas avec Wine, et j’ai l’impression que c’est assez chaud à installer. Donc bon, perso j’ai jamais utilisé ça.

Et le gaming ?

Le gaming sait grandement amélioré sur Linux depuis ces dernières années.

Il y a eu l’arrivée de Proton qui permet de jouer à des jeux Windows sur Linux aussi simplement qu’en appuyant sur un bouton 🙂

Tu peux voir la liste des jeux compatible sur ProtonDB.

Également, GamingOnLinux parle de l’actualité du jeux vidéo sur Linux.

Si tu es resté sur Windows uniquement pour le gaming, peut-être que c’est le bon moment de faire le switch.

Ça ne sera pas pareil !

Ne t’attend pas à ce que Linux soit pareil que ton Windows ou que ton Mac.

Ça ne sera pas pareil !

Mais ce n’est pas parce que c’est différent, que c’est moins bien.

C’est juste une manière différente de faire.

Peut-être que tu trouveras ça même mieux.

Les applications que tu utiliseras ne seront peut-être pas les mêmes que tu utilises sur ton Windows ou ton Mac.

Ça ne veut pas dire que c’est moins bien.

C’est différent.

Nos habitudes sont difficiles. Changer une manière de faire, nous fait parfois croire qu’on y perd.

C’est juste le changement qui est difficile.

Crois-moi ça vaut le coup. En tout cas, moi je suis (très) content d’avoir fait le changement.

Comment installer Linux ?

C’est bon tu passes totalement sur Linux ?

Voilà comment l’installer :

Si tu as déjà installé un système d’exploitation à partir d’une clé USB, c’est pas plus compliqué. Tu flash ton ISO sur une USB, tu boot dessus, et tu te laisses guider par l’installation.

Si tu n’as jamais fait ça :

Tape sur ton moteur de recherche « Tutoriel installation NOM-DE-TA-DISTRIBUTION »

Et tu devrais trouver.

Généralement, les distributions s’installent toutes de la même manière. Ce n’est pas très compliqué.

La partir la plus chiante est peut-être de transférer tes données. (perso j’avais installé Linux sur un SSD tout neuf, ensuite depuis Linux j’ai accédé à mon disque dur Window et copié les dossiers/fichiers dont j’avais besoin sur mon Linux)

Linux pré-installé

Si tu n’as pas du tout envie de faire chier avec une installation, il existe des fabricants de PC qui livre avec Linux pré-installé :

Pour t’aider dans ton aventure

Pour t’aider dans le reste de ton aventure Linux, tu trouveras certainement utile d’avoir ces sites à tes côtés :

OUI, je sais tout est en anglais… désolé… je connais rien de bien en français…

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

La seule manière d'êtres au courant des nouveaux articles est :

  • De t'abonner par mail :

Voir les derniers mails envoyés

(1x par semaine max, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

Pssst : tu peux aussi t'abonner au flux RSS : https://serveur410.com/feed/

7 réflexions au sujet de “Passer à Linux (genre vraiment simplement)”

  1. Bel et bon article.
    Toutefois, pour installer linux sur une machine avec windows en dual boot,
    quatre difficultés et qui nécessitent de se faire aider :
    La sauvegarde ** préalable **, obligatoire, nécessaire, des données et du système.
    Beaucoup d’utilisateurs ne savent quoi sauvegarder vraiment. Tout, mais il y une procédure pour ce faire, plusieurs opérations.
    La modification des partitions windows du ou des disques, les réduire afin de faire de la place pour installer linux.
    La création des partitions pour la distribution linux.
    Enfin lors de l’installation elle-même, le délicat moment du choix des partitions pour linux et l’installation du programme de démarrage.
    Donc, se faire aider.

    Répondre
    • Ouep, c’est vrai, je l’ai rajouté à l’article.

      D’ailleurs, durant mes premières expérience avec Linux, j’ai totalement fait l’erreur d’effacer la mauvaise partition en voulant faire un dual boot… 😁️

      Répondre

Laisser un commentaire