Marre de WordPress ?

Quand on veut faire un site simple, WordPress peut être vraiment rebutant.

Devoir faire régulièrement la mise à jour de ces plugins/thèmes pour éviter de ce faire pirater, prier pour que les mises à jour ne casse rien.

WordPress est une vraie charge mentale, surtout quand on n’a pas envie de passer sa vie à s’occuper de son site internet.

Heureusement, il existe une solution : les sites statiques, et plus particulièrement les générateurs de site statique (ou CMS flat-file).

Qu’est-ce qu’un CMS flat-file ?

WordPress fonctionne avec une base de donnée.

C’est ce qui permet de stocker les commentaires, les comptes utilisateurs, et tous un tas de paramètres liés aux plugins…

Mais c’est aussi ce qui le rend plus lourd, et plus vulnérable.

Un site statique n’a pas de base de donnée.

Ton site tient littéralement dans quelques dossiers et/ou fichiers.

Un site statique est parfaitement adapté à un site qui ne va pas ou pas beaucoup changé dans le temps (genre un site vitrine, un portfolio…)

Mais il est aussi adapté pour des choses simples comme les blogs, ou les sites de contenu.

En clair un site statique est plus rapide, demande moins de maintenance, et est plus sécurisé qu’un site avec une base de donnée (genre WordPress)

Attention !

Le site statique va trouver ces limites dès que ton site va demander de l’interactivité avec tes visiteurs.

Du fait qu’il n’y est pas de base de donnée, certaines fonctionnalités ne sont pas toujours possibles.

Par exemple, certains CMS statique ne proposent pas la fonctionnalité recherche (pour que tes visiteurs recherchent un article dans ton site), la fonctionnalité commentaire, ou de formulaire de contact.

D’autres propose ces fonctionnalités, mais de manière détournée, en intégrant un service tiers (Commento pour les commentaires par exemples)

Il y a pas si longtemps, les générateurs de site statique étaient réservés à des personnes plutôt calées techniquement (genre des développeurs)

Aujourd’hui, tu trouves des générateurs de site statique qui sont aussi accessibles qu’un WordPress.

Donc même si tu n’es pas développeur, tu devrais trouver ton bonheur !

Dans cette sélection je ne propose que des générateurs de site statique simple à utiliser et à installer (pas plus compliqué qu’un WordPress) et qui sont au minimum open source.

Sélection de CMS flat-file :

Typemill

Si tu veux faire une documentation, un manuel, un roman internet, ce CMS est particulièrement adapté pour toi.

Tu peux écrire en markdown, mais tu peux aussi utiliser l’éditeur visuel (qui t’apprends le markdown au passage)

Avec Typemill tu crées ton contenu avec des blocs (image, texte, tableau…), dans le même style que Gutenberg sur WordPress.

Tu n’es pas limité à créer ton contenu, tu peux également créer tout ton site avec Typemill (le site de Typemill lui-même a été créé avec Typemill).

Tu as accès à 7 thèmes et 5 plugins actuellement.

Le projet est open source (licence MIT) et financé par des dons et par une aide personnalisée payante pour son projet Typemill.

Publii

C’est certainement le CMS qui se veut le plus simple de cette sélection !

Contrairement aux autres CMS, ici tu crées ton site à partir d’une application et une fois que tu es prêt tu peux publier ton site depuis l’application.

Tu as le choix pour la rédaction : éditeur visuel, markdown ou block, ce qui devrait être apprécié par beaucoup ^^

Tu vas pouvoir avoir des commentaires, mais uniquement via Disqus, pas top parce que propriétaire, mais peut-être que si tu es bricoleur tu peux arriver à installer Commento ?

Ce qui est cool c’est que tu peux facilement poster un message sur le forum si jamais tu as besoin d’aide.

Le projet est libre (licence GPL3) et financé par les dons, la vente de thèmes premium, un support premium et une aide personnalisée payante pour son projet Publii.

WonderCMS

Le CMS qui tient en 5 fichiers (20 kb en Zip), développé depuis 2008

Tu peux updater ton site et le sauvegarder en 1 clic.

Tu peux installer différents thèmes, écrire avec un éditeur visuel.

Un avantage que je note, c’est que le projet ce dit orienté vie privée, tu peux d’ailleurs avoir des statistiques des pages vues… de ton site, sans avoir d’info perso de tes visiteurs.

Le projet est open source (licence MIT) et financé par des dons.

Automad

Interface très épuré, tu peux éditer les pages directement sans avoir à passer par le tableau de bord.

Ce qui est cool, c’est que la fonction recherche et la possibilité de mettre des tags sont nativement supportées !

Il y a aussi quelques thèmes et plugins à ta disposition et un forum si jamais tu as besoin d’aide 😉

Le projet est open source (licence MIT) et auto-financé.

Bludit

On continue avec dans le style « interface épuré » avec Bludit.

Ce CMS à l’avantage d’avoir un grand nombre de plugins et de thèmes.

Tu peux éditer tes contenus avec un éditeur visuel.

Le projet est open source (licence MIT) et financé par les dons.

Datenstrom Yellow

Si tu veux un truc ultra simple, c’est pour toi !

Pas de thème, pas de plugins, juste une page que tu peux éditer (avec un éditeur visuel ou du markdown).

Idéale pour un blog ou un site perso tout simple.

Le projet est libre (GPL3) et auto-financé.

Soosyze

On termine avec un projet français 🙂

C’est un CMS récent (encore en version beta), mais qui à l’air bien organisé et il y a une bonne communication .

Tu as des thèmes, des plugins, et il y a même un forum si tu as besoin d’aide.

Le projet est open source (MIT) et auto-financé.

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

Les seules manières d'êtres au courant des nouveaux articles sont :

  • De t'abonner par mail :

(1x par semaine, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

  • Ou de t'abonner au flux RSS :

https://serveur410.com/feed/

Un truc à dire ?

  1. Un Travail qui pour ma pomme fera date en quelques mots simple j’ai compris les détails qui m’ont toujours interpeler
    Remarquable de simplicité et avec le petit truc qui le fait
    Chapeau pour le partage et la clarté merci
    Si j’osais ( a faire lire a bien des pseudos spécialistes )
    Fraternellement

    Répondre
  2. Bel article, pas technique mais présente des flat files cms peut-être moins connus, ce qui apporte réellement quelque chose par rapport à une recherche sur le web. J’avais recherché quelques cms de ce genre il y a peu pour la création d’un portfolio, et je n’étais pas tombé sur certains que tu listes ici, merci!

    Note: j’aime bien l’aspect épuré du blog (testé sur smartphone du moins)

    Répondre
    • Yep, j’ai essayé d’en présenté des moins connus 🙂

      Pour l’aspect épuré du blog, j’essaye au max d’enlever tous le superflu 😉 (d’ailleurs ya une nouvelle version qui va sortir aujourd’hui ou demain, ça sera plus beau, et toujours aussi épuré normalement ^^) (avec quelques petites nouveautés en plus)

      Répondre
    • Salut 🙂

      J’avais pour idée que PluXml était orienté technique, mais je viens de faire un tour, et non, ça à l’air d’être accessible.

      Après, j’ai essayé d’aller en cherché des moins connu. Il sera dans les commentaires au moins !

      Répondre
  3. Merci pour cette liste dont je connaissais pas la plupart des outils mentionnés.
    Il y a aussi Grav (Gravity) qui est certes un peu complexe mais quasiment équivalent aux gros CMS sur bases de données.
    De même Hugo et Jekyll – qui sont beaucoup moins ambitieux que Grav – manquent à l’appel.

    Répondre
  4. L’article est excellent. Et la sélection des gestionnaires de site statique est vraiment bien. En plus enrichi par des commentaires. Merci à tous.
    Pour ce qui est des commentaires sur mes sites, et bien, uniquement pour des raisons juridiques, en cause des réglementations de plus en plus kafkaïennes, je ne prends pas le risque de proposer cette fonctionnalité.
    J’ai choisi de publier moi-même des retours par courriel.
    Il faut dire que les contenus de mes sites sont dédiés aux arts et à la littérature, et à des chroniques d’ordre général. C’est impossible pour moi de gérer les réactions à
    « l’estomac ».

    Répondre
    • Cool que l’article t’ait plût 🙂

      Pour les commentaires, si tu inscrit pas les gens automatiquement à une newsletter ou ce genre de chose, tu as pas vraiment de préoccupation à te faire.

      Les gens peuvent mettre un pseudo, et l’adresse mail n’est pas obligatoire sur serveur410, c’est une autre manière de ne pas retenir beaucoup d’infos perso 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire