Johackim, les applications web sans effort

Dans un précédent article, 89 personnes m’avaient données leur avis sur l’auto-hébergement.

Ce qu’il en était ressorti, c’est que c’était pas pour tous le monde…

Entre la maintenance, l’apprentissage qui entraîne avec lui toutes les erreurs qui vont avec, les problèmes divers et variés etc…

C’est plus une affaire de passionné qu’autre chose.

Comme un passionné de voiture qui aime retaper sa vieille bagnole.

Mais pour l’usager lambda qui veut juste quelque chose qui marche simplement et de manière fiable, c’est pas pour lui.

J’ai interviewé Johackim qui a lancé Ethibox, un service qui a pour but d’enlever le côté chiant/difficile de l’auto-hébergement, tout en gardant la partie contrôle de ses données.

Concrètement, tu choisis les applications que tu veux (WordPress, Nextcloud, Mattermost…) et Ethibox s’occupe de tout ! (hébergement, maintenance…)

Le tout est adaptatif, tu peux choisir le nombre d’application que tu veux, l’espace de stockage dont tu as besoin etc…

Bref, un vrai service sympa, du coup j’ai posé quelques questions à Johackim à l’occasion de la sortie de la nouvelle version d’Ethibox pour comprendre un peu mieux le projet et connaître son avis sur quelques trucs.

Pourquoi tu as voulu lancer Ethibox ?

Au départ, j’ai lancé Ethibox avec l’idée en tête de démocratiser l’auto-hébergement pour garder le contrôle de nos données sans se prendre la tête.

En permettant à chacun de pouvoir gérer ses applications web depuis chez soi à l’aide d’une « Ethibox ».

Peu à peu j’ai compris que ce n’était pas possible dans le sens où l’auto-hébergement a un coût ; du temps, du matériel et de l’expertise.

Aujourd’hui, j’ai toujours la même idée en tête, mais à l’aide d’une solution SaaS la plus simple et transparente possible.

Tout en apprenant aux gens comment s’auto-héberger soi-même s’ils le souhaitent.

Combien d’applications sont proposées à l’installation ?

Actuellement, Ethibox propose 30 applications. Mais pour ne pas faire peur aux utilisateurs avec un trop grand nombre de choix, les 10 meilleures seront mises en avant.

J’ai vu que tu limitais le nombre d’inscriptions sur Ethibox, tu peux expliquer pourquoi ?

Ethibox n’a pas pour but de reprendre le modèle des GAFAM en mode croissance infinie.

Même si Ethibox n’a pas la prétention de devenir aussi gros que les GAFAM, aujourd’hui je pense que ça n’aurait pas trop de sens de centraliser les données sur une même entité de la même manière qu’un Google ou Amazon.

Que ce soit d’un point de vue sécurité et vie privée, ça me fait toujours bizarre de savoir que les données de millions de gens se trouvent au même endroit.

Peut-être que l’avenir en décidera autrement, mais en attendant, il y aura une limite de nombre d’utilisateurs. Elle n’a pas encore été fixée.

Est-ce que tu as des gens qui ont les compétences de s’auto-héberger, mais qui n’ont pas envie de s’embêter avec la partie technique sur Ethibox ? Ou que des personnes non-technique ? Ou les deux ?

Les deux. Que ce soit des personnes techniques ou non-techniques il est toujours plus agréable d’utiliser une solution où il suffit d’utiliser l’interface de son application sans s’occuper du reste (installation, configuration, sécurité, sauvegardes, performances, etc…).

C’est prévu d’étendre ton offre aux particuliers ? Ou tu veux uniquement te concentrer sur les entreprises ?

Ethibox s’adapte en fonction de la demande, jusqu’à présent les entreprises et organisations sont les plus demandeuses d’application par rapport aux particuliers.

Peut-être que la tendance s’inversera, mais en attendant, il est tout à fait possible pour un particulier de passer par Ethibox s’il le souhaite.

Tu penses quoi de l’écosystème des applications libre/open-source aujourd’hui ? C’est assez solide par rapport à ce que proposent les concurrents propriétaires (Dropbox, Zoom, Gmail…) ?

C’est complexe parce que les gens sont de nature à vouloir des applications simples et rapides, et les GAFAM sont très forts pour délivrer ça.

Aujourd’hui, passer par des applications open-source est encore trop un acte de résilience.

Heureusement, des applications comme Nextcloud, Mattermost, Jitsi, Matomo ou WordPress montrent qu’on n’est pas obligé de promouvoir l’open-source pour utiliser ces applications plutôt que leurs alternatives propriétaires.

Par exemple, à titre personnel, je trouve Matomo bien plus complet que ses concurrents propriétaires.

Qu’est-ce qu’il manque pour que les appplications libre/open-source soient plus intéressantes que les apps propriétaires ?

Il manque des développeurs open-source qui s’intéressent à la psychologie humaine.

En s’intéressant à ce sujet, on devient meilleur pour comprendre le réel besoin des gens et dans la façon de leur apporter ce besoin.

Madame michu s’en fiche royalement de notre application open-source et ces fonctionnalités, elle veut savoir ce que ça va lui apporter.

« Il manque des développeurs open-source qui s’intéressent à la psychologie humaine. »« 

C’est quoi tes grosses difficultés entant qu’hébergeur d’applications web indépendant ?

On n’a pas la même puissance marketing que les géants mais ça n’empêche pas le projet de progresser dans le bon sens.

Ça a été un vrai plus l’arrivée de l’initiative C.H.A.T.O.N.S pour les hébergeurs indépendants comme toi ? Qu’est-ce que ça t’a apporté ?

De la visibilité, de la crédibilité, du partage et un plaisir de faire partie d’une communauté qui partage les mêmes valeurs que soit.

J’ai l’impression que le nombre d’hébergeur indépendant, ou qui propose des applications auto-hébergé, explose ces dernières années, alors on va dans le bon sens ?

Je pense que c’est une bonne chose.

Rien que d’un point de vue sécurité, la décentralisation a l’avantage de nous protéger des grosses attaque que subissent quotidiennement les géants du web.

Une attaque chez eux rafle des millions de personnes d’un coup.

Il y a plus d’avantages à pirater les données de millions de personnes chez Google que plusieurs centaines ou milliers chez le petit hébergeur du coin.

À l’avenir tu penses que c’est un futur possible que le grand public utilise des applications et héberge ses données chez des hébergeurs indépendants ? Tu vois comment un web plus décentralisé ?

Possible ou pas, dans un futur (très) lointain, j’imagine un web décentralisé, sans FAI, où chaque personne héberge toutes ses données chez soi, proche de chez soi ou sur soi, chiffré avec du chiffrement homomorphe. Et avec une grosse communauté de sysadmins pour maintenir tout ça.

Le tout de manière transparente pour les utilisateurs.

Un réseau P2P (comme dans la série Silicon Valley) où les ordinateurs et les smartphones communiquent entre eux sans passer par un pare-feu et sans risque de se faire limiter, espionner ou censurer par une quelconque entité (gouvernements, NSA, aliens ? ^^, etc…).

Tu viens de sortir la version open-source de Ethibox, qu’est-ce que ça permet ? Et pourquoi c’est important pour toi ?

Pour moi, rendre Ethibox open-source permet à n’importe qui de pouvoir consulter et contribuer au développement du projet si la personne le souhaite.

En tant qu’utilisateur, c’est toujours plus agréable d’utiliser une application open-source, on se sent moins traquée que sur des applications propriétaires dont on n’a aucune connaissance de ce qui se trouve à l’intérieur.

N’importe qui peut cloner le projet et l’adapter selon ses propres besoins.

Aujourd’hui, j’ai comme vision que les développeurs hébergent leurs applications open-source plus facilement et les rendent accessibles aux non-développeurs.

À voir comment ils s’approprieront le projet 🙂

Accéder à Ethibox

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

La seule manière d'êtres au courant des nouveaux articles est :

  • De t'abonner par mail :

Voir les derniers mails envoyés

(1x par semaine max, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

Pssst : tu peux aussi t'abonner au flux RSS : https://serveur410.com/feed/

J'ai besoin de ton soutien !

Soutenir serveur410 :

Laisser un commentaire