Curaterz, la boite à chocolats par mail

Si je te dis newsletter… tu penses à… ?

Un truc chiant qui va polluer ta boite mail ?

Je pense que pour beaucoup, une newsletter fait pensé à ça.

Mais détrompe-toi !

La newsletter après avoir servi à te spammer, à t’envoyer des PDF « les 41 méthodes pour attirer plus de visiteurs sur ton blog », ou à t’envoyer des offres exclusives… sert enfin à quelque chose.

Depuis ces dernières années, elle gagne un regain d’intérêt et les gens s’y abonnent même volontairement (oui, oui)

Regain qui a fait apparaître /popularisé des plateformes de newsletter comme Revue

Pour la personne qui envoie la newsletter le gros intérêt, c’est l’indépendance :

Quand tu postes sur un réseau social, c’est des algorithmes qui vont décider de la visibilité de tes posts auprès de tes personnes qui te suivent.

Et tous le monde fini par être déçus que sur les 1000 personnes qui te suivent, seulement 5 voient ce que tu postes.

Également, un réseau social peut supprimer à tous moments ton compte, tu perds le contact avec toutes les personnes qui te suivent et tu peux dire adieu à de nombreuses années de travail. (si tu t’appuies sur plusieurs réseaux sociaux la casse peut être mitigé)

À l’inverse, avec une newsletter tu n’es pas dépendant d’une plateforme.

Un abonné à ta newsletter va être sûr d’avoir ton mail dans sa boite de réception (bon à part si tu atterris dans les spams, mais c’est une autre histoire)

Et de ton côté, tu peux exporter ta liste d’abonné pour changer d’outils d’envoi de newsletter autant de fois que tu veux. Aucune plateforme n’est propriétaire de tes abonnés.

Bref, la newsletter séduit et ça permet l’émergence de pleins de pépite.

Certains l’utilisent pour avoir un contact plus intime, d’autres pour écrire de longs textes qu’ils ne pourraient pas publier sur un réseau social, et d’autres l’utilisent pour te partager des coups de cœur… comme Curaterz, la newsletter que je te présente aujourd’hui.

Le premier mail de Curaterz a été envoyé le 25 novembre 2014.

Sur le site tu peux lire « La newsletter curieuse aux enthousiasmes imprévisibles. »

Et ça défini le concept assez bien.

Dans un mail de Curaterz, tu vas pouvoir retrouver des coups de cœurs :

Ça peut être une série, un article, un restaurant, un livre, un jeu vidéo, de la musique, une exposition etc…

Et ça sur tout un tas de sujet :

Un article sur l’histoire d’un ballon de foot qui a survécu à l’explosion de la navette spatiale Challenger.

Un jeu qui te permet de te mettre dans la peau d’un chauffeur Uber à San Francisco.

Une sélection des meilleurs restaurants asiatique sur Paris

Un artiste qui passe sous les radars de Spotify

Bref, pas de ligne directrice dans les sujets.

(si tu veux voir les archives des mails qu’ils ont envoyés, c’est par ici)

Pas de rythme non plus, tu recevras des mails de manière aléatoire.

Comme a dit un de leurs lecteurs « Curaterz c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. »

La newsletter a été lancée par une bande de potes qui, naturellement en discutant, finissait par s’échanger quantité de recommandations d’articles à lire, de séries à voir, d’albums à écouter…

Et qui avaient envie de partager ça avec le reste du monde.

Bref, une newsletter qui te fera faire plein de découvertes et remplira tes favoris

Dans un internet qui base de plus en plus ses recommandations sur des algorithmes, je trouve que Curaterz montre assez bien l’intérêt des recommandations humaines.

Accéder à Curaterz

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

La seule manière d'êtres au courant des nouveaux articles est :

  • De t'abonner par mail :

Voir les derniers mails envoyés

(1x par semaine max, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

Pssst : tu peux aussi t'abonner au flux RSS : https://serveur410.com/feed/

J'ai besoin de ton soutien !

Soutenir serveur410 :

1 réflexion au sujet de « Curaterz, la boite à chocolats par mail »

Laisser un commentaire