Blast, le média libre (même sur internet)

Blast est un média d’information indépendant créé par le journaliste Denis Robert, il a été lancé tout récemment, il y a 3 mois.

Sur le site on peut remarquer que les articles ne sont pas derrière des paywalls (qui sont tellement courant maintenant)

Blast est soutenu financièrement par des donateurs, des abonnés et ils ont clôturé un financement participatif via KissKissBankBank de plus de 900 000€. Ce qui leur permet de se détacher de ce genre de pratique.

Autre chose, les petits geeks comme moi remarqueront qu’il n’y a pas de trackers embarqué sur le site. Pas de Google Analytics ou de Facebook, par contre, on notera la présence d’un Cloudflare (peut-être vis-à-vis des attaques DDoS ?)

Oui, c’est vrai, ils ont leur chaîne YouTube, leur compte Twitter, Facebook etc… un peu comme tous les médias aujourd’hui, mais ils vont plus loin :

« Au cours des deux dernières décennies, les internautes ont massivement adopté ce que proposent les GAFAM, bon je simplifie. Nous ne pouvons ignorer ce fait, c’est sur Facebook, Twitter, YouTube et Twitch, que bon nombres de citoyens sont présents. Soit. Nous nous devons cependant de proposer et de défendre une alternative »

Raconte Olivier Kautz le développeur du site de Blast.

Cette alternative c’est ce site internet, qui en plus de ne pas avoir de trackers, te permet de consulter tous leurs contenus, sans avoir à passer par YouTube.

« Pour nos émissions nous ne pouvons dépendre d’un seul service de diffusion centralisé et propriétaire, dont les règles changent au gré de l’humeur ou de l’avidité des actionnaires. Nous avons doublé le service YouTube avec une instance PeerTube »

Pour les suivre, tu n’es pas obligé de passer par Twitter ou Facebook :

« Concernant les réseaux sociaux, nous sommes présents sur le réseau social Mastodon »

Comme le dit la personne sur la capture d’écran, sur le site de Blast tu peux partager un article directement sur Mastodon !

Et ils vont même plus loin :

« À la fin de l’année nous serons en mesure d’ouvrir notre code afin d’en faire profiter, s’il le souhaite, tous les médias libres »

Sans compter le forum, qui sera lancer en septembre et qui permettra aux abonnés de discuter ensemble (Pour une fois qu’il y autre chose qu’un groupe Facebook)

L’ouverture du code de leur site internet, qui pourra être repris par d’autres médias, semble intéressant, même s’il n’y a pas plus de détail sur le sujet… À voir…

Ce que je trouve intéressant avec cet exemple, c’est cet état d’esprit :

Oui, les gens sont sur Twitter, Facebook… c’est là qu’ils discutent, partage, et c’est comme ça que les informations viennent à eux.

C’est un fait.

C’est logique d’être présent sur ces plateformes.

MAIS

L’équipe de Blast ne se résigne pas pour autant à ce triste constat.

Il existe des alternatives fonctionnelles (ce qui ne veut pas dire parfaite), comme Mastodon ou PeerTube, Blast utilise ça et mieux que ça ils le « défendent ».

Tu n’as pas accès à une expérience dégradée, toi qui essayes de t’éloigner des GAFAM.

Non, tu as accès à un vrai site internet, fonctionnel, sans trackers, (et avec un flux RSS, si si) avec PAR DÉFAUT le lecteur de PeerTube.

Peut-être un exemple à suivre ?

Être PRÉSENT sur Twitter, Facebook…, mais DÉFENDRE les alternatives libres et respectueuses de la vie privée qui existent (qui, au passage, ont besoin d’être utilisées et soutenues, pour être améliorées).

Être présent pour les gens, là où ils sont, MAIS, défendre une alternative plus saine, ce qui permettra aux gens de la découvrir et de pouvoir l’utiliser.

Source : AVENIR DE BLAST : ON VOUS DIT TOUT

Je ne poste rien sur Twitter, Facebook...

La seule manière d'êtres au courant des nouveaux articles est :

  • De t'abonner par mail :

Voir les derniers mails envoyés

(1x par semaine max, je ne spam pas, je ne sais pas si tu ouvres les mails, pas de tracking)

Pssst : tu peux aussi t'abonner au flux RSS : https://serveur410.com/feed/

J'ai besoin de ton soutien !

Soutenir serveur410 :

Laisser un commentaire